Réseau de médias "Une Ceinture, une Route">>Dernières infos

Beijing exige 3 tests d'acide nucléique pour les voyageurs en provenance de l'étranger

16.10.2020 12h28 le Quotidien du Peuple en ligne
Beijing exige 3 tests d'acide nucléique pour les voyageurs en provenance de l'étranger
Des passagers entrants remplissent des formulaires d'enquête épidémiologique à la douane de l'aéroport international de Shanghai Pudong, le 28 mars 2020. (Photo / Xinhua)

Beijing exige désormais que les voyageurs en provenance de l'étranger fassent trois tests d'acide nucléique lorsqu'ils se dirigent vers la capitale, qui a récemment repris les vols internationaux directs, ont annoncé le 14 octobre les autorités de prévention et de contrôle de l'épidémie COVID-19 de la ville.

Les voyageurs en provenance de l'étranger arrivant dans la capitale chinoise doivent maintenant passer un premier test et présenter leur certificat avec un résultat négatif dans les cinq jours suivant l'embarquement de leur vol ; ils doivent ensuite effectuer une déclaration de santé et passer un deuxième test à la douane ; enfin, ils doivent passer un troisième test après avoir terminé la quarantaine en Chine, a précisé Tian Tao, membre de l'équipe de travail de prévention et de contrôle de l'épidémie de la ville, lors d'une conférence de presse le 14 octobre.

Depuis que Beijing a repris ses vols internationaux directs le 3 septembre, la ville a ouvert 34 hôtels pour une observation médicale concentrée et une mise en quarantaine. Selon des responsables, 9 437 personnes au total ont utilisé les sites de quarantaine, et 2 905 d'entre elles sont toujours sous surveillance médicale.

La conférence de presse a eu lieu à la suite de la réémergence du virus ce week-end dans la ville de Qingdao, dans la province du Shandong (est de la Chine), avec 12 nouveaux cas confirmés de COVID-19 signalés.

Le 12 ocotbre, Beijing avait signalé cinq contacts étroits liés aux cas confirmés à Qingdao. Les cinq personnes et leurs propres contacts étroits, soit 15 personnes au total, ont été testées négatives au virus et sont sous observation médicale.